Entreprise

Ouvrir une épicerie: est-ce rentable ?

Le 14 juin 2021
épicerie

Les premières étapes de l’ouverture d’une épicerie sont similaires à la création d’une entreprise. Par conséquent, la réalisation du plan d’affaires est considérée comme une étape obligatoire. Dans cet article, vous pourrez vérifier que votre projet soit financièrement réalisable et rentable.

Comment ouvrir une épicerie ?

Il vous faut tout d’abord un business plan qui exige que vous examiniez en détail tous les aspects du démarrage de votre entreprise. En effet, dans cette étape, vous devez quantifier précisément votre budget, votre apport personnel, ainsi que tous les moyens nécessaires dont vous aurez besoin pour initier votre activité.

Ce plan sera votre allié dans votre recherche de financement auprès des banques. En fait, il est fourni comme un document de référence pour persuader votre personnel financier de rejoindre votre projet. Les banques, les institutions publiques et les investisseurs institutionnels exigent systématiquement ce document.

Le plan d’affaires pour l’ouverture d’une épicerie comporte deux parties. Tout d’abord, la première partie sert à présenter votre projet et à souligner ses avantages. C’est la partie écrite du document. Ensuite, la deuxième partie correspond à la partie chiffrée. Il se présente sous forme de prévisions financières, mettant en évidence vos besoins de financement, sans oublier le potentiel de profit de vos activités.

Si vous n’avez aucune expérience dans l’élaboration d’un plan d’affaires, renseignez-vous sur les logiciels en ligne, les logiciels payants ou les logiciels gratuits. Il y a donc des avantages indéniables à utiliser un logiciel pour le business plan d’un projet d’épicerie :

Le logiciel est responsable du calcul et de la création des états financiers prévisionnels. Cela inclut le calcul des comptes de profits et pertes, des bilans, des tableaux de flux de trésorerie et même des points morts ;

L’outil vous guidera à travers le dessin et vous montrera des instructions pour chaque étape. Il vous montre également le modèle de plan d’affaires qui a été rédigé ;

Les documents que vous obtiendrez répondent aux normes professionnelles. Il sera correctement formaté et est prêt à être envoyé aux institutions financières.

Quels sont les avantages du marché de l’épicerie ?

À long terme, ouvrir une épicerie est un projet rentable car ce marché est actuellement en croissance. En effet, la nouvelle génération de consommateurs préfère de plus en plus les épiceries, qui font de la concurrence aux grands centres commerciaux. En fait, ce phénomène s’explique par la volonté de réduire le temps d’achat. Aussi, les personnes âgées aiment particulièrement les épiceries et les supérettes au lieu des supermarchés. Une épicerie est également moins difficile à gérer qu’une grande surface dans la mesure où la gestion des stocks est simplifiée.

Pensez à l’étude de marché pour votre épicerie

L’ouverture d’une épicerie nécessite une étude de marché détaillée pour estimer son seuil de rentabilité. En effet, cette analyse permet d’évaluer le potentiel commercial de votre zone d’exploitation. Concrètement, cette étape consiste à recueillir des informations précises sur un secteur donné.

calcul de rentabilité

Par conséquent, en vous concentrant sur les produits existants, la concurrence et la clientèle, vous serez en mesure de déterminer l’environnement dans lequel vous opérez. Dès lors, vous serez en mesure d’adopter des stratégies d’affaires efficaces tout en vous démarquant de vos concurrents.

Vous devez analyser les tendances commerciales dans la zone de chalandise de votre projet. Pour cela, vous devez vous poser les bonnes questions :

  • La tendance du chiffre d’affaires des magasins est-elle positive ou négative ?
  • Quels sont les facteurs à l’origine de l’évolution ou de la baisse du chiffre d’affaires ?
  • L’industrie est-elle en croissance?
  • Peut-on distinguer l’émergence de nouvelles tendances ?
  • Le comportement d’achat des consommateurs de la région a-t-il changé ?

Pour quel statut juridique opter pour le démarrage de votre épicerie ?

Il existe plusieurs formes juridiques au choix pour créer et ouvrir votre épicerie. Les plus adaptées sont:

  • La micro-entreprise : En effet, ce statut juridique est le moins adapté à l’ouverture d’une épicerie. Cependant, une micro-entreprise peut choisir d’ouvrir une petite épicerie à la campagne. Le plafond de chiffre d’affaires a été revu à la hausse. Pour cet état, il n’y a pas d’obligation comptable. Par conséquent, cette situation apporte des économies indéniables, car vous n’avez pas à recourir aux services d’un expert-comptable. Cependant, le principal inconvénient est qu’il vous est difficile d’obtenir du crédit.
  • L’entreprise individuelle au titre de l’impôt réel
  • L’entreprise individuelle sous l’entité est l’identité la plus classique et la plus fréquente de l’épicerie. Cependant, elle est plus chère que les micro-entreprises et reste pénalisée par le système d’échéance des cotisations sociales.
  • L’EURL (s’il est le seul partenaire)
  • La SARL, plusieurs partenaires sont présents
  • La SASU ou SAS, si vous souhaitez bénéficier de l’assimilation du statut de salarié

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.