Formation

Conducteur d’engin: Tout ce qu’il faut savoir sur ce métier

Le 3 juillet 2021
engin

Les conducteurs d’équipement lourd ou d’engin de construction utilisent des machines pour effectuer des travaux sur les chantiers de construction. À l’aide de gros équipements, ils peuvent déplacer de la terre ou des roches d’un endroit à l’autre, effectuer des travaux publics de construction ou d’entretien, détruire des bâtiments au bulldozer ou soulever des objets lourds dans les airs. Ils conduisent des camions, des grues, des pelles, des épandeurs d’asphalte et plus encore.

Par ailleurs, les conducteurs d’engins sont chargés d’utiliser les machines et de veiller à leur bon fonctionnement. D’autres font la manutention, effectuent des contrôles d’entretien des engins et effectuent les réparations nécessaires. Cela peut impliquer un travail informatique complexe, car de nombreuses machines de construction disposent de technologies telles que le GPS (système de positionnement global). 

Les différents types d’engins


En tant qu’opérateur d’engins et de machines lourdes, vous serez amené à travailler avec de nombreux types d’équipement différents. Apprendre à utiliser chacun d’entre eux est l’un des principaux défis de ce métier, car les opérateurs devront être capables de passer d’un engin à l’autre assez rapidement sur certains chantiers. Voici quelques types d’engins avec lesquels vous devrez vous familiariser, tant au niveau du fonctionnement que de l’utilisation, lorsque vous apprendrez à devenir un conducteur d’engin :

  • Chargeurs télescopiques
  • Chargeurs frontaux
  • Paveurs et rouleaux d’asphalte
  • Bulldozers
  • Chariots élévateurs à fourche
  • Grues
  • Camions à benne basculante
  • Niveleuses
  • Pelles rétrocaveuses
  • Pelles mécaniques
  • Compacteurs
  • Enfonceuses de pieux
  • Tracteurs

Certains de ces types d’engins sont utilisés dans la construction, tandis que d’autres sont utilisés pour les travaux agricoles, la démolition, l’entretien de routine, travaux de terrassement, carrières et bien d’autres activités. Vous n’aurez probablement pas à utiliser tous ces équipements au cours d’une seule carrière de conducteur de machine, mais beaucoup d’entre eux feront partie de votre vocabulaire de travail quotidien.

Comment devenir un conducteur d’engin ?

Les conducteurs d’engins peuvent commencer à travailler dans une équipe de construction pour acquérir de l’expérience en manutention ou s’inscrire à un programme d’apprentissage pour apprendre tout en travaillant. Les collèges traditionnels ou les écoles techniques offrent une formation et préparent aux examens et à l’obtention d’un permis et offrent aux apprenants une orientation dans le métier et parfois des offres d’emploi.
Le temps de formation en conduite d’engin dépend en grande partie du type d’équipement que vous souhaitez apprendre et de l’ampleur que vous souhaitez donner à votre carrière professionnelle. Les apprentissages sont l’occasion idéale d’apprendre, de travailler et de gagner de l’argent en même temps. Voici quelques étapes à suivre pour faire le métier de conducteur d’engins :
• Obtenir un diplôme d’études secondaires ou un BAC
Les conducteurs d’engin doivent posséder un diplôme d’études secondaires ou un certificat de formation, un BAC pour s’inscrire à un programme d’apprentissage ou à une école technique.
• Entreprendre et terminer une formation en engin et équipement lourd
Traditionnellement, il existe plusieurs façons d’acquérir une formation pour faire d’engin. Entre autres, s’inscrire à un programme d’apprentissage syndical ou public afin d’acquérir une solide formation en milieu de travail et d’avoir la possibilité de trouver un emploi à la fin de l’apprentissage. Une autre option est le collège ou une école technique qui offre une formation et une préparation à l’obtention d’un permis.
• Obtenir des licences ou des certifications
En fonction de l’emploi ou de l’employeur, les conducteurs d’équipement peuvent avoir besoin d’un certificat ou d’une licence pour utiliser des engins. Le maintien des certifications et des licences garantit un travail stable et des possibilités de promotion.
• Obtenir un permis de conduire
Les conducteurs d’engins peuvent être appelés à conduire des camions et des remorques qui transportent l’équipement lourd d’un chantier à un autre. Pour cela, les conducteurs doivent avoir un permis de conduire adéquat. 

De quelles compétences ai-je besoin pour devenir un conducteur d’engin ?

  • Compétences en mathématiques 

Les conducteurs d’engins effectuent des calculs dans le cadre de leur travail tout au long de la journée et les compétences en mathématiques sont essentielles. Les mathématiques sont utilisées pour la lecture de plans de construction, la tenue de dossiers, la saisie de rapports, l’inventaire des matériaux et la documentation des réparations.

  • Communication 

Les conducteurs d’engins peuvent passer beaucoup de temps isolés dans la cabine de leur équipement, ce qui rend leur capacité à communiquer d’autant plus importante. Compte tenu de la quantité d’activité et de personnes sur un chantier, les opérateurs doivent être en mesure de communiquer de manière efficace et efficiente.

  • Le souci du détail 

La conduite d’engin exige une attention aux détails pour surveiller de nombreuses conditions à la fois. Les opérateurs observent leurs engins, la progression du travail et les mouvements des travailleurs tout en respectant les procédures de sécurité.

La formation requise et les perspectives d’emploi

Un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent est requis pour la plupart des emplois. Une formation professionnelle et des cours de mathématiques sont utiles, et un cours de mécanique automobile peut être utile, car les travailleurs effectuent souvent l’entretien de leur équipement. En outre, la demande des conducteurs d’engins est grande sur le marché, car plusieurs entreprises privées et publiques publient des offres d’emploi régulièrement.

De nombreux travailleurs apprennent leur métier en faisant fonctionner des engins légers sous la direction d’un opérateur expérimenté. Plus tard, ils peuvent conduire des engins plus lourds, comme des bulldozers. Certains engins de construction dotés de commandes informatisées nécessitent une plus grande compétence pour être utilisés. Les opérateurs de ce type d’équipement peuvent avoir besoin d’une formation plus poussée et d’une certaine compréhension de l’électronique.

Les conducteurs d’engins de construction ont souvent besoin d’un permis de conduire pour transporter leur matériel sur les différents chantiers.

Beaucoup de conducteurs d’engins travaillent pendant de nombreuses années, car c’est un métier agréable et une carrière épanouissante. Un emploi avec un faible niveau de stress, un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée et de solides perspectives d’amélioration, de promotion et de salaire plus élevé rendrait de nombreux employés heureux. Voici comment la satisfaction professionnelle des conducteurs d’engins est évaluée en termes de mobilité ascendante, de niveau de stress et de flexibilité. De plus, les conducteurs d’engins gagnent des salaires très élevés suivant l’engin conduit et le nombre d’heures de travail. Par ailleurs, les chefs de chantier en ont d’avantages.

Fonctions et responsabilités d’un conducteur d’engin

-Inspecter les gros équipements avant et après leur utilisation pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement.
-Charger et décharger les marchandises et les déplacer vers l’aire d’entreposage appropriée.
-Suivre toutes les procédures de sécurité lors de l’utilisation de l’équipement
-Effectuer l’entretien régulier et les réparations mineures si nécessaires
-Signaler les besoins de réparations plus importantes aux parties concernées.
-Les conducteurs d’engins, conduisent sur les sites de chantier, manœuvrent ou contrôlent la machinerie lourde utilisée pour construire des routes, des ponts, des bâtiments et d’autres structures.

construction

Les risques du métier de conducteur d’engin

Les conducteurs d’engins sont exposés à des facteurs de risque considérablement différents de ceux des autres métiers de la construction. Ils doivent souvent conduire pendant de longues heures, parfois irrégulières. De plus, la position assise prolongée, l’ensemble des vibrations corporelles et l’utilisation répétitive des commandes sont des facteurs de risque majeurs de troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au métier chez ces opérateurs.

Par ailleurs, faire le métier de conducteur d’engins, c’est travailler avec des risques. Ces risques pour la sécurité peuvent survenir de plusieurs façons. Des chutes d’objets, des équipements de sécurité inadaptés, etc. Les risques et les dangers sont toujours présents dans tous les bureaux, sites et laboratoires où il y a un travail physique – mais les chantiers de construction présentent plus de risques à cause de l’équipement lourd et des engins.

Cependant, il existe des conseils de sécurité spécifiques pour éviter les blessures, pour prévenir les accidents liés aux équipements lourds. Aucun lieu de travail n’est jamais à l’abri d’un accident, surtout dans le domaine de l’ingénierie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.