Gestion

Gestion de configuration : quelle importance pour les entreprises ?

Le 19 septembre 2021
gestion de configuration automatisée

Actuellement, il est impensable d’effectuer la maintenance des systèmes informatiques manuellement. En plus de consommer des ressources, le traitement manuel d’une si grande quantité d’informations ferait l’objet d’innombrables erreurs. Voilà pourquoi la gestion de configuration automatisée est devenue indispensable !

Il s’agit d’une discipline informatique qui a fait ses preuves, et qui est d’une importance capitale en entreprise. On vous dit tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Qu’est-ce que la gestion de configuration ?

Quel que soit votre secteur d’activité, vous avez certainement entendu parler de la gestion de configuration. C’est une solution de gestion des logiciels d’entreprise permettant de gérer l’ensemble de votre réseau.

Définitions

D’une façon générale, la gestion de la configuration est une approche analytique automatisée qui a pour but la conservation de systèmes informatiques. Elle permet d’enregistrer les informations décrivant les logiciels de gestion et le matériel d’une entreprise, et de les mettre à niveau régulièrement. 

Idéalement, dès qu’un nouveau système d’information est créé en entreprise, on évalue tous les éléments nécessaires à sa mise en place. Le système de configuration permet de veiller sur le bon fonctionnement et de mettre en place les correctifs et mises à jour requises dans les temps. Elle ne vise pas à analyser les données d’un point de vue strictement statistique, mais plutôt d’observer leur évolution dynamique.

En informatique, l’exemple le plus courant est représenté par la gestion des codes sources. Un autre serait la gestion de configuration documentaire, qui est l’unité élémentaire de la gestion de produit ou de programmes.

On ne doit pas la confondre avec la gestion des changements. Bien qu’elles soient interdépendantes, ces deux entités sont bien différenciées. Alors que ce premier s’intéresse à la configuration système instantanée, le second assure la transition harmonieuse d’un état à l’autre, son examen voire son annulation.

Pareillement, son utilité diffère de la gestion des pannes et de la gestion des performances. Ces dernières présentent un rapport immédiat sur les performances et l’état du réseau. La gestion de configuration réseau est mise en place en second lieu, et prend plus de temps que les précédentes.

Principe de la gestion de configuration

Pour mieux comprendre les modalités, on doit s’intéresser à chacun des éléments techniques des systèmes de gestion de la configuration. Il se compose de serveurs, de stockage, de réseaux, etc. L’état des éléments matériels ainsi que des logiciels, doit être constamment surveillé.

Le matériel physique ou virtuel est intégré au système pour évaluer les besoins effectifs, non ceux estimés. Pour leur part, les configurations logicielles se font par des programmes installés sur les systèmes. Ils sont associés à des outils analytiques eux-mêmes reliés aux solutions logicielles et aux correctifs à apporter en cas de dysfonctionnement.

La gestion de configuration est un processus opérationnel qui cible les composants sus-cités afin d’assurer le bon fonctionnement du système. Cela implique : 

  • L’identification des articles de configuration ;
  • L’automatisation du réseau ;
  • La maîtrise de la configuration ;
  • L’enregistrement et la sauvegarde des états de configuration ;
  • Les modifications de configuration ;
  • L’audit et la revue.

L’ultime objectif est que tout soit fonctionnel et cohérent. Pour ce faire, il faut stocker l’ensemble des versions d’informations qui seront exploitées par les systèmes informatiques et les analyser. D’autre part, on peut aussi déployer des configurations à ces mêmes systèmes lorsque c’est nécessaire.

Les outils de gestion de configuration

En vue d’appliquer les techniques de gestion de configurations sus-citées, il faut disposer d’outils appropriés. Certains sont utilisés pour l’estimation du stockage nécessaire, d’autres pour la mise en place des logiciels.

Cela dit, les outils doivent être adaptés au reste du système. Par ailleurs, ils doivent être compatibles entre eux.

Une solution de gestion centralisée et clé en main très efficace est les NCM (ou Network Configuration Manager). Implémenter ces logiciels sur son réseau permet de gérer de manière plus intuitive et conforme aux règles du système. Ils disposent de tableaux de bord qui facilitent le paramétrage de gestion logiciel.

L’importance de la gestion de configuration en entreprise

Les dernières données rétrospectives sont formelles : plus de 80 % des pannes des réseaux d’entreprise sont liées à l’erreur humaine. Sur les 20 % restants, une grande partie revient aux défauts d’équipements qui sont facilement pris en charge. C’est pour dire que la gestion de configuration automatisée pourrait à elle seule réduire considérablement ce taux.

Dans tous les domaines confondus, la prévention est plus efficace et moins coûteuse que les solutions ultérieurement mises en place. L’informatique n’y fait pas exception ! La gestion de configuration fait évoluer vos réseaux sans cumuler de retard, en assurant une continuité de travail agréable.

L’automatisation de ce processus permet non seulement de gagner du temps, mais aussi de gérer la complexité croissante des structures informatisées. En plus d’être plus fiable, il réduit les dépenses IT et facilite la tâche aux équipes IT. 

C’est là que réside toute l’importance de la gestion de configuration en gestion d’entreprise : être d’actualité et atteindre un maximum d’efficacité dans un monde où l’informatique évolue à vitesse grand V.

Les avantages de la gestion de configuration automatisée

Mettre en place une stratégie digitale de gestion de configuration au réseau informatique de son entreprise possède un bon nombre d’avantages :

  1. Moins de pannes de réseau : la mise en place du logiciel de gestion de configuration permet d’éviter les problèmes techniques. Cela consiste à faire évoluer le logiciel 
  2. Réduction des coûts de maintenance : la dématérialisation des données et la planification des mises à jour permettent de gagner en productivité. Par conséquent, les dépenses totales d’ingénierie sont moins importantes.
  3. Meilleure expérience utilisateur : la mise à niveau permet d’améliorer l’ergonomie des interfaces. Par ailleurs, la personnalisation du système d’information permet une meilleure relation-client.
  4. Sécurisation du réseau informatique : les logiciels dédiés à la gestion commerciale évitent la survenue de failles sécuritaires.
  5. Prise en charge des problèmes inopinés : automatiser la mise à jour du système d’information permet donc de gérer les imprévus. Cela réduit le risque de grave incompatibilité en répondant aux alertes en temps record.
  6. Restaurations des données en cas de perte : les sauvegardes continues sur cloud et le suivi logiciel assurent une version de secours en cas de soucis.

Les logiciels de gestion commerciale ont une place primordiale en matière de gestion d’entreprise. Ils répondent aux besoins de l’entreprise en termes de suivi et gestion de configuration. C’est la meilleure approche pour gérer l’ensemble du processus de vente et de guider la prise de décision des chefs de projet.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.